Jean Sulivan, prêtre, écrivain et "témoin de l'ombre"

29:02
 
공유
 

저장한 시리즈 ("피드 비활성화" status)

When? This feed was archived on August 08, 2021 18:07 (2M ago). Last successful fetch was on July 05, 2021 20:03 (3M ago)

Why? 피드 비활성화 status. 잠시 서버에 문제가 발생해 팟캐스트를 불러오지 못합니다.

What now? You might be able to find a more up-to-date version using the search function. This series will no longer be checked for updates. If you believe this to be in error, please check if the publisher's feed link below is valid and contact support to request the feed be restored or if you have any other concerns about this.

Manage episode 285591738 series 2297240
Player FM과 저희 커뮤니티의 RCF 콘텐츠는 모두 원 저작자에게 속하며 Player FM이 아닌 작가가 저작권을 갖습니다. 오디오는 해당 서버에서 직접 스트리밍 됩니다. 구독 버튼을 눌러 Player FM에서 업데이트 현황을 확인하세요. 혹은 다른 팟캐스트 앱에서 URL을 불러오세요.
Jean Sulivan, de son vrai nom Joseph le Marchand, était un écrivain et prêtre breton. Sarah Brunel revient sur sa vie et son oeuvre, cette semaine dans Dialogue en compagnie de Jean Lavoué, écrivain et éditeur à l'occasion de la sortie d'une livre-hommage qui recueille les témoignages de ses lecteurs et de nombreux écrivains, quarante ans après sa disparition, "Dans l'espérance d'une parole" aux éditions "L'enfance des arbres". Un destin singulier Né en 1913, en Bretagne, dans une famille modeste, Jean Sulivan est ordonné prêtre en 1938 après avoir fait son séminaire à Rennes. Il traverse ensuite une crise existentielle qui lui fera découvrir son besoin vital d'écrire. Il eut un rôle important d'animateur culturel à Rennes où il mit son talent au service de différentes structures : cinéclub, revue, conférences. En 1958, il publie son premier roman "Le voyage intérieur". "Il parlera plus tard de cette période où il se sentait comme un comédien [...] ça a été une période de relecture de sa vie et en tout cas le lieu de la décision qui va conduire à l'écriture de son premier roman qui témoigne de l'exil dans lequel il se sentait dans cette forme du catholicisme dans laquelle il avait vécu 45 ans" explique Jean Lavoué. Cette même année, il décide en accord avec son évêque, de se consacrer uniquement à l'écriture. L'écriture pour faire se rencontrer les Hommes Suite à cette période de crise, Jean Sulivan va trouver dans l'écriture le moyen de témoigner de l'Évangile. Il écrira 20 ouvrages publiés pour la plupart aux éditions Gallimard comme "L'exode", "Matinales : itinéraire spirituel" ou encore "Mais il y a la mer...". Il a donné la possibilité aux Hommes de son époque de trouver des voies nouvelles pour vivre en leur temps, notamment dans "Matinales". L'écrivain et prêtre attache une grande importance à la rencontre. Pour Jean Sulivan "dans tout être humain vibre une dimension du coeur, de l'émotion, de l'intuition et c'est là que se jouait les véritables rencontres [...] c'est pourquoi son écriture va se mettre à l'écoute, dans une forme de creusement, pour essayer de comprendre tous les tiraillements, toutes les tensions qui peuvent habiter une existence humain" relation Jean Lavoué.

386 에피소드