Artwork

Choses à Savoir에서 제공하는 콘텐츠입니다. 에피소드, 그래픽, 팟캐스트 설명을 포함한 모든 팟캐스트 콘텐츠는 Choses à Savoir 또는 해당 팟캐스트 플랫폼 파트너가 직접 업로드하고 제공합니다. 누군가가 귀하의 허락 없이 귀하의 저작물을 사용하고 있다고 생각되는 경우 여기에 설명된 절차를 따르실 수 있습니다 https://ko.player.fm/legal.
Player FM -팟 캐스트 앱
Player FM 앱으로 오프라인으로 전환하세요!

Quel est le lien entre malbouffe et dépression ?

3:37
 
공유
 

Manage episode 377437528 series 182793
Choses à Savoir에서 제공하는 콘텐츠입니다. 에피소드, 그래픽, 팟캐스트 설명을 포함한 모든 팟캐스트 콘텐츠는 Choses à Savoir 또는 해당 팟캐스트 플랫폼 파트너가 직접 업로드하고 제공합니다. 누군가가 귀하의 허락 없이 귀하의 저작물을 사용하고 있다고 생각되는 경우 여기에 설명된 절차를 따르실 수 있습니다 https://ko.player.fm/legal.

Pour découvrir toutes les réponses aux questions citées en fin d'épisode:

Apple Podcast:

https://itunes.apple.com/fr/podcast/choses-%C3%A0-savoir/id1048372492

Spotify:

https://open.spotify.com/show/3AL8eKPHOUINc6usVSbRo3

Deezer:

https://www.deezer.com/fr/show/51298

Google Podcast:

https://www.google.com/podcasts?feed=aHR0cDovL2Nob3Nlc2FzYXZvaXIubGlic3luLmNvbS9yc3M%3D

------------------------------------------------------

Si l’impact de l’alimentation ultra-transformée sur notre santé n’était pas encore suffisamment clair, deux chercheuses en nutrition et santé mentale ont récemment publié un état des lieux quant au lien entre la malbouffe et les symptômes dépressifs. Le constat est sans appel : une alimentation pauvre en micro-nutriments déclenche un phénomène appelé « faim cérébrale », qui peut entrainer des difficultés à réguler ses émotions, mais aussi davantage de violence verbale et de manifestations de dépression.

Un rapport clairement établi depuis plusieurs années

En 2021, deux autrices scientifiques, Bonnie Kaplan et Julia Rucklidge, publient un article dans le magazine Science Alert au sujet des conséquences qu’induit la consommation de malbouffe régulière sur la santé mentale. Elles ne sont pas les premières à souligner le rapport de cause à effet. Des dizaines d’études s’y sont intéressées et montrent que les personnes qui suivent un régime de type méditerranéen, avec une grande proportion de végétaux, sont en meilleure santé mentale que les personnes qui ont une alimentation moins équilibrée.

Mieux, certaines expériences révèlent que des personnes atteintes de dépression guérissent plus souvent lorsqu’elles associent leur traitement avec un régime alimentaire sain que lorsqu’elles se contentent de prendre des médicaments. Le taux de rémission passe alors de moins de 1 sur 10 pour celles qui conservent de mauvaises habitudes nutritionnelles à 1 sur 3 chez celles qui adoptent une bonne alimentation.

Pourquoi la malbouffe favorise la dépression et l’anxiété ?

Plusieurs pistes sont évoquées afin d’expliquer le lien entre malbouffe et dépression. D’abord, la nourriture industrielle ultra-transformée est très pauvre en micro-nutriments. Or le cerveau a besoin d’une variété d’une trentaine de ces éléments pour fonctionner correctement. En état de « faim cérébrale », l’organisme présente des dysfonctionnements et va par exemple éprouver des difficultés à résoudre les problèmes quotidiens, occasionnant stress et idées noires.

Ensuite, la consommation à outrance de nourriture riche en sucre, en sel et en gras produit une inflammation systémique de l’organisme. Dans un tel état, le cerveau reçoit des molécules pro-inflammatoires qui interfèrent avec le fonctionnement normal des neurotransmetteurs. Parmi ceux-là, certaines molécules participent à la régulation de l’humeur. L’inflammation systémique aboutit donc à une moins bonne gestion des variations émotionnelles, qui peut induire l’apparition d’anxiété et de troubles dépressifs.

Enfin, alors que les acides gras consommés dans le cadre d’un régime méditerranéen sont bénéfiques au cerveau, les acides gras trans et saturés omniprésents dans la malbouffe s’avèrent très mauvais pour la santé. Leur consommation est associée à une baisse générale de la fonction cognitive, et plus précisément de la mémoire. Quand on sait que le déclin cognitif œuvre en faveur de la dépression, le lien entre malbouffe et troubles dépressifs n’en est que conforté.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

  continue reading

2105 에피소드

Artwork
icon공유
 
Manage episode 377437528 series 182793
Choses à Savoir에서 제공하는 콘텐츠입니다. 에피소드, 그래픽, 팟캐스트 설명을 포함한 모든 팟캐스트 콘텐츠는 Choses à Savoir 또는 해당 팟캐스트 플랫폼 파트너가 직접 업로드하고 제공합니다. 누군가가 귀하의 허락 없이 귀하의 저작물을 사용하고 있다고 생각되는 경우 여기에 설명된 절차를 따르실 수 있습니다 https://ko.player.fm/legal.

Pour découvrir toutes les réponses aux questions citées en fin d'épisode:

Apple Podcast:

https://itunes.apple.com/fr/podcast/choses-%C3%A0-savoir/id1048372492

Spotify:

https://open.spotify.com/show/3AL8eKPHOUINc6usVSbRo3

Deezer:

https://www.deezer.com/fr/show/51298

Google Podcast:

https://www.google.com/podcasts?feed=aHR0cDovL2Nob3Nlc2FzYXZvaXIubGlic3luLmNvbS9yc3M%3D

------------------------------------------------------

Si l’impact de l’alimentation ultra-transformée sur notre santé n’était pas encore suffisamment clair, deux chercheuses en nutrition et santé mentale ont récemment publié un état des lieux quant au lien entre la malbouffe et les symptômes dépressifs. Le constat est sans appel : une alimentation pauvre en micro-nutriments déclenche un phénomène appelé « faim cérébrale », qui peut entrainer des difficultés à réguler ses émotions, mais aussi davantage de violence verbale et de manifestations de dépression.

Un rapport clairement établi depuis plusieurs années

En 2021, deux autrices scientifiques, Bonnie Kaplan et Julia Rucklidge, publient un article dans le magazine Science Alert au sujet des conséquences qu’induit la consommation de malbouffe régulière sur la santé mentale. Elles ne sont pas les premières à souligner le rapport de cause à effet. Des dizaines d’études s’y sont intéressées et montrent que les personnes qui suivent un régime de type méditerranéen, avec une grande proportion de végétaux, sont en meilleure santé mentale que les personnes qui ont une alimentation moins équilibrée.

Mieux, certaines expériences révèlent que des personnes atteintes de dépression guérissent plus souvent lorsqu’elles associent leur traitement avec un régime alimentaire sain que lorsqu’elles se contentent de prendre des médicaments. Le taux de rémission passe alors de moins de 1 sur 10 pour celles qui conservent de mauvaises habitudes nutritionnelles à 1 sur 3 chez celles qui adoptent une bonne alimentation.

Pourquoi la malbouffe favorise la dépression et l’anxiété ?

Plusieurs pistes sont évoquées afin d’expliquer le lien entre malbouffe et dépression. D’abord, la nourriture industrielle ultra-transformée est très pauvre en micro-nutriments. Or le cerveau a besoin d’une variété d’une trentaine de ces éléments pour fonctionner correctement. En état de « faim cérébrale », l’organisme présente des dysfonctionnements et va par exemple éprouver des difficultés à résoudre les problèmes quotidiens, occasionnant stress et idées noires.

Ensuite, la consommation à outrance de nourriture riche en sucre, en sel et en gras produit une inflammation systémique de l’organisme. Dans un tel état, le cerveau reçoit des molécules pro-inflammatoires qui interfèrent avec le fonctionnement normal des neurotransmetteurs. Parmi ceux-là, certaines molécules participent à la régulation de l’humeur. L’inflammation systémique aboutit donc à une moins bonne gestion des variations émotionnelles, qui peut induire l’apparition d’anxiété et de troubles dépressifs.

Enfin, alors que les acides gras consommés dans le cadre d’un régime méditerranéen sont bénéfiques au cerveau, les acides gras trans et saturés omniprésents dans la malbouffe s’avèrent très mauvais pour la santé. Leur consommation est associée à une baisse générale de la fonction cognitive, et plus précisément de la mémoire. Quand on sait que le déclin cognitif œuvre en faveur de la dépression, le lien entre malbouffe et troubles dépressifs n’en est que conforté.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

  continue reading

2105 에피소드

All episodes

×
 
Loading …

플레이어 FM에 오신것을 환영합니다!

플레이어 FM은 웹에서 고품질 팟캐스트를 검색하여 지금 바로 즐길 수 있도록 합니다. 최고의 팟캐스트 앱이며 Android, iPhone 및 웹에서도 작동합니다. 장치 간 구독 동기화를 위해 가입하세요.

 

빠른 참조 가이드